Vacances au mois de septembre dans la vallée Zillertal - Gartenhotel Crystal

Vacances au mois de septembre

De A comme Agréable jusqu'à Z comme Zilli - les traditionnels trésors de septembre

J'ai tellement hâte !!! Plus que quelques jours et je vais la revoir, ma chère Zilli. Bien reposée de son séjour de "fraîcheur estivale". Cela fait déjà deux ans que j'ai assisté à sa naissance. Et j'en suis instantanément tombée amoureuse. Elle s'est mise immédiatement debout, curieuse et tellement adorable ! Dès que je pouvais, j'allais lui rendre une petite visite. Elle a grandi et grandi. Elle s'est superbement développée. Nous n'avons jamais été séparées aussi longtemps qu'actuellement. Car Zilli a passé l'été sur les hauteurs. Au printemps, toutes les vaches partent pour l'alpage. C'est une tradition ici, dans la vallée Zillertal. Les animaux passent les chauds mois d'été sur les prairies fleuries et se nourrissent des meilleures herbes qui soient. Leur lait en est d'autant plus délicieux. Si au petit déjeuner du Gartenhotel Crystal, vous goûtez au fromage de montagne de la vallée Zillertal, il est probable que le lait qui en provient soit celui de ma Zilli. Et pour être honnête : je prétends que oui, on sent bien la différence !

Transhumance dans la vallée Zillertal

Fin septembre, les vaches redescendent de la montagne. Et c'est parce que nous sommes tous très heureux que les vaches, après un bel été en montagne, reviennent en pleine forme dans la vallée que la transhumance est une vraie fête ! Le 23 septembre, j'attend ma Zilli sur la place du village de Fügen. Elle sera joliment parée de fleurs et de couronnes. C'est elle qui sera la plus belle de toutes !

Bien sûr, il y a d'autres fêtes de la transhumance : le 15 septembre à Fügen aussi, et Uderns, le 30 septembre à Stumm ou le 7 octobre à Hart. Mais hélas, je ne peux pas y aller. C'est le temps des moissons et il y a tellement à faire...


Récolte des fruits dans le jardin du Crystal

Baies de sureau noir, prunes Quetsche, pommes, poires – nous faisons la cueillette depuis des jours. Le travail d'une fée de jardin est clairement défini : contrôle et dégustation. C'est la seconde tâche que j'aime le plus. Le jardin du Crystal est rempli de fruits mûrs. Et il n'y a pas que la cueillette à faire. Les celliers vont se remplir. Car on profite ensuite pendant tout l'hiver des sublimes saveurs de l'été. Confitures ou compotes – notre Mina n'utilise que les meilleurs fruits. "On sent bien la différence", dit-elle toujours. Et comment ! Je ne peux qu'approuver, surtout dans les Kneodels aux quetsches...


Knoedels aux questches : la recette de Mina

Nos chers hôtes disent toujours que les Knoedels au quetsches de Mina leur rappellent leur propre enfance. Cela n'a rien d'étonnant puisqu'elle prépare ses Knoedels d'après une recette à l'ancienne. Et effectivement, ce plaisir sucré est une pure tentation. Duveteux à l'extérieur, délicieusement fruité à l'intérieur. Là, on ne peut que fondre de gourmandise.

Saupoudrés de sucre glace ou de sucre à la cannelle, avec de la compote de sureau, de la crème à la vanille ou purs – les Knoedels aux quetsches de Mina sont un vrai régal. Et entre nous : je pourrais en manger toute la journée ! Dieu merci, on peut les congeler. Car à partir de 30 par jour, même une fée de jardin peut prendre quelques kilos indésirables... 


Maintenant, il faut que je reparte à la cueillette. Contrôle et dégustation ! Votre Fée du jardin vous envoie ses amitiés fruitées du Gartenhotel Crystal.